L'histoire du CSD

deutsch francais

Les présidents / les présidentes du CSD depuis sa fondation

1955 - 1974    Dr. R. M. Hellmüller, Zürich
1974 - 1977 Oscar Studer, Widnau
1977 - 1979 Andreas Rothenberger, Sevelen
1979 - 1983 Max Messerli, Balsthal
1983 - 1995 Otto Rauch, Oberentfelden/Rombach
1995 - 1996 Alain Deriaz, Lausanne
1996 - 1998 Heinrich Morueco, Trasadingen
1998 - 2001 Marco Schadegg, Zofingen/Hägendorf
2001 - 2002 Erica Luisier, Confignon (Vizepräsidentin)
2002 - 2010 Kurt Zollinger, Ueken
2010 - 2016 Adrian Kündig, Faoug
2016 - 2018 Kurt Zollinger, Ueken
2018 - 2019       Chantal Baumgartner, Rotkreuz

 


 

Les présidents d'honneur / les membres d'honneur du CSD

Willy Meister, Wyssachen (†) membre d'honneur depuis avant 1992
Hans Kilchenmann, Utzenstorf (†) membre d'honneur depuis avant 1992
Charlotte Schwager, Frick membre d'honneur depuis avant 1992
Lilly Barmettler, Rapperswil     membre d'honneur depuis avant 1992
Jocelyne Boder, E-Algorfa/Almoradi (†)     membre d'honneur depuis 14.03.1992
Otto Rauch, Rombach membre d'honneur depuis 14.03.1992
président d'honneur depuis 18.03.1995
Ida Ribar, Wil membre d'honneur depuis 18.03.1995
Frédéric Borter, Torgon membre d'honneur depuis 15.03.2003
Ursula Katz-Steiner, Schlieren membre d'honneur depuis 15.03.2003
Erica Luisier, Confignon membre d'honneur depuis 13.03.2004
Margrith Reupke, Wallisellen membre d'honneur depuis 25.03.2006
Jürg Stettler, Aarburg membre d'honneur depuis 27.03.2010
Kurt Zollinger, Ueken président d'honneur depuis 27.03.2010  
Helmut Capol, Gossau membre d'honneur depuis 19.03.2016
Adrian Kündig, Faoug président d'honneur depuis 19.03.2016

icon-pageback icon-back


 

Extrait du livret de fête du CSD à l'occasion du jubilé des 50 ans du CSD de l'année 2005 :

50 ans depuis la fondation du Club Suisse du Dalmatien

Le 31 octobre 1954 une poignée d'amoureux du dalmatien - 24 exactement - se sont retrouvés afin de déposer auprès de la SCS la demande de création du Club Suisse du Dalmatien (CSD). Au mois de mars 1955, le CSD a officiellement été reconnu par la Société Cynologique Suisse et mis sous le patronage de cette dernière.

Le 1er président élu à la tête de ce club était le Dr.R.M. Hellmüller, Kilchberg et, en tant que contrôleur d'élevage, Willi Meister, Wyssachen. En 1956 les statuts étaient prêts, et le journal « Schweizer Hundesport » devenait l'organe officiel et véritable fil rouge entre éleveurs et membres.

Afin de rendre la vie du club plus attractive, la formation de groupes locaux dans les différentes régions de Suisse était décidé et les responsables choisis :
   Roger Centurier, Pully-Lausanne, pour la région francophone
   Hans Kilchenmann, Münchenbuchsee, pour la région nord - ouest
   Ernst Derrer, Nürensdorf, pour la région Zürich et environs
   Ida Ribar, Wil, pour la région est de la Suisse

Les tâches fixées par le Club du dalmatien consistaient à faire connaître le caractère de cette magnifique race, d'intensifier la relation avec l'être humain, de promouvoir la pureté de la race et répondre à toutes les questions relatives à l'élevage, la détention et l'éducation.

C'est dans ce sens-là que des conditions ainsi qu'un règlement des exigences nécessaires pour les chiens d'élevage ont été établis. Ces chiens devaient participer à des expositions; un juge spécial décidait de l'aptitude à l'élevage d'un chien.

Etant donné que le résultat n'était pas toujours satisfaisant, une commission de sélection a été créée avec l'obligation d'évaluer les dalmatiens inscrits et de procéder à des contrôles de nichées. Les personnes désignées étaient Willi Meister, Wyssachen, éleveur - Hans Salm, Birmensdorf - Dr. M.R. Hellmüller, Zürich et Ida Ribar, Wil. Chaque mise bas était alors contrôlée et ne pouvait être inscrite au Livre des origines Suisse (LOS) qu'une fois approuvée par les responsables d'élevage.

Le LOS a vu le jour peu après la fondation de la Société Cynologique Suissse (SCS) en 1883, permettant d'enregistrer tous les chiens de race nés en Suisse. Le dalmatien a déjà dû être aimé et connu depuis la fin du 19ème siècle, puisque dans le livre des élevages No IV de 1892, nous trouvons sous « les caractéristiques des chiens de luxe » une description ainsi que le standard du dalmatien.

Ainsi, semble-t-il, selon les inscriptions au LOS, différents admirateurs du dalmatien se procuraient leurs animaux à l'étranger. Des dalmatiens des pays proches, mais également de Hollande et de Grande-Bretagne étaient inscrits au LOS. C'était surtout l'éleveuse Helen Nelly Frey de Meggen, plus tard Rümlang, qui importait plusieurs chiens, début d'une solide base de son élevage. Dans son chenil « Meggenhorn » elle élevait des chiots issus de chiens importés d'Angleterre.

Comme nous le montre la belle photo d'un groupe de dalmatiens « v. Meggenhorn », ces sujets pourraient aujourd'hui encore participer à des concours.

Malheureusement, le déclenchement de la 2ème guerre mondiale mettait un terme au précieux travail de pionnier. Les conséquences pour l'élevage du dalmatien étaient graves, comme partout d'ailleurs en Europe, en faisant disparaître des lignées entières déjà existantes. Peu de personnes pouvaient alors se permettre d'avoir un chien de race.

Dans plusieurs livres d'élevage, on trouve à partir du milieu des années 50, très régulièrement, des noms d'élevage tels que
   « Weidegg », E. Venzi, Flawil
   « Holbeinplatz », L. Kleiber, Basel
   « Dalmatinerheim », Willi Meister, Wyssachen
   « Behmerberg », Johann Salm, Birmensdorf
   « Schimmelhof », H. Stauffer, Zürich.

dalmi-3-1929

Nichée de Dalmatiens de l'année 1929. De gauche à droite : Moya 37363, Motte 37362, Morin 37359 et Missing v. Meggenhorn 34247, nés le 16 octobre 1929 (Lord Scamperdale - Mira v. Meggenhorn). E: Mlle H. N. Frey, Rümlang.

En Suisse, l'intérêt pour la race reprenait peu à peu et trouvait de nouveaux adeptes. La première nichée de Willi Meister en 1948 était la bienvenue et marquait en même temps le commencement d'un bon et solide élevage de cette belle race en Suisse. Il avait, de même que plusieurs autres éleveurs, la possibilité d'importer des dalmatiens de toute l'Europe, leur permettant ainsi de reprendre l'élevage dans notre pays sur d'excellentes nouvelles bases. Le souhait d'un club reconnu pour les dalmatiens était donc bien fondé et accueilli avec satisfaction.

dalmi-1-1953

Alex 21465 und Anita v. Behmerberg, 21468, E: H. Salm, Birmensdorf, P: Ad. Stauffer, Zürich
Image du LOS No 53

Dans les années de fondation 1954 / 1955 les nichées suivantes ont été enregistrées dans le LOS Tome 55 :

shsb-1955

Enregistrement original du LOS No 55

Beaucoup de noms d'élevage de l'époque nous sont toujours familiers ou figurent encore en partie dans des pedigrees, comme par exemple :
   « Grod » Hans und Dori Kilchenmann, Utzenstorf
   « Behmerau » Ida Ribar, Will
   « Weidacker » Hans Sägesser, Langenthal
   « Arin » Lotti Rothenberger, Sevelen
   « Weerstein » Elsa Bayer, Weerswilen
   « Crossfield » Ruth Rothenanger, Lotzwil
   « Spitzwald » S. et H. Harrer, Basel
   « Felwen » Rita Winter, Oberfrick
   « Björndal » Oskar Studer, Widnau
   « Berges du Léman » Jelle Huizinga, Vevey

dalmi-1979

Exposition Mondiale 1979
Gagnants du concours des groupes d'élevage « vom Grod », Dori Kilchenmann, Utzenstorf
d.g.à.d. Yucca / Lilly Barmettler - Oleandre / Dr. E. Wagner - Raika / Dori Kilchenmann

Le domaine de l'élevage a beaucoup progressé par la suite, ceci grâce à Hans Kilchenmann, alors contrôleur d'élevage, fonction qu'il a exercée de 1971 jusqu'à 1988. Toujours soucieux d'être en harmonie avec le temps et un environnement en constante ébullition, auxquels les chiens destinés à l'élevage étaient exposés, les responsables mettaient tout en œuvre afin de s'adapter au mieux à la situation. Ainsi, un futur animal d'élevage ne devait pas uniquement passer un test pour son aspect extérieur selon le standard, mais également une évaluation sévère de son caractère. A cet effet, la SCS offrait des cours spéciaux pour la formation de juges de caractère. Aux premiers cours participaient les membres de la commission de sélection Jocelyne Boder, Jürg Stettler et Lilly Barmettler. L'examen d'aptitude à l'élevage par des personnes formées à cet effet se révèle encore aujourd'hui bénéfique. Chaque année 2 sélections ont lieu.

En même temps que l'élevage, la vie du club a également évolué grâce à l'organisation de journées familiales du dalmatien, de promenades, randonnées et jeux, appréciés par les deux et quatre pattes.

Afin de motiver les propriétaires de dalmatiens et stimuler l'envie et la joie de travailler avec leur compagnon, des cours d'éducation offraient cette possibilité. Le premier de ces cours se déroulait en 1982 sur l'Allmend à Zürich, sous la direction de Charlotte Schwager. C'est ainsi que le groupe régional Zürich a trouvé un nouveau départ, rejoint bientôt par les groupes régionaux de Berne, géré par Richard Schadegg et celui de la Suisse romande, dirigé par Frédéric Borter. La création d'un groupe en Suisse centrale est venue un peu plus tard.

La semaine éducative, introduite en automne 1986 par Charlotte Schwager, a répondu au souhait de ceux qui désiraient travailler un peu plus. Pour ce faire, il fallait trouver un endroit adéquat ainsi qu'un hôtel à un prix favorable. Importants étaient également un terrain d'exercice non loin du logement ainsi qu'un environnement propice aux promenades. C'est ainsi que la semaine de « Vacances pour toute la famille » dans la Forêt a vu le jour. Aujourd'hui ce sont Margrith Reupke et Ursula Katz qui organisent ce séjour.

dalmi-2-1957

Droll v. d. Weidegg 47472, E: E. Venzi, Flawil, P: Kilchenmann, Gümligen

Très tôt, l'idée d'un concours de travail propre au club se manifestait. Hans Kilchenmann, en tant que cynologue expérimenté, s'occupait de l'organisation des premiers concours. Ceux-ci ont toujours lieu chaque année en automne.

Déjà en 1954, Hans Kilchenmann participait avec son mâle « Droll v. Weidegg » aux premiers concours de travail dans les classes défense A, B et C. Plus tard, il conduisait avec succès ses chiens tachetés « foie » à travers des concours sanitaires et de pistes.

Avec son travail intense, il arrivait à motiver bien des propriétaires de dalmatiens pour le sport canin. A de multiples concours participaient aussi Hans Sägesser, Werner Rothenanger, Richard Schadegg et Charlotte Schwager.

A mentionner également Margrith Reupke, qui active depuis plus de 20 ans. Elle a participé et participe toujours à de nombreux concours dans les différentes disciplines. Avec son dalmatien « Fellow v. Haslenriet » elle avait même réussi à en faire un chien de catastrophe, apte à intervenir en cas de besoin.

En 1982 quelques articles « dalmatiens », t-shirts imprimés, etc. faisaient pour la première fois leur apparition dans le club shop. La demande était ensuite telle que peu à peu de nouveaux articles rejoignaient l'assortiment. Le bénéfice de la vente était un précieux plus pour la caisse du club.

Un jour, lors d'une excursion dans le Jura, la question s'est posée : par quel moyen efficace et rapide pourrait-on mieux conseiller et informer les membres ? L'idée de créer notre propre journal a été accueillie avec enthousiasme et Otto Rauch, président à l'époque, a aussitôt donné le feu vert. Lilly Barmettler était chargée de la première édition de ce journal appelé « Dalmatiner-Revue » et devenait ensuite sa rédactrice. La Revue du club, très vite appréciée, paraît à partir de 1984 quatre fois par année. Depuis 1996 elle est rédigée par Erica Luisier et reste un excellent moyen de communication.

Lilly Barmettler, 2005

Depuis :
La semaine de la Forêt-Noire de Bernau au début septembre représente toujours une partie importante du programme du CSD. Cette semaine d'entraînement est organisée par Chantal Baumgartner avec la participation des dirigeantes de groupes locaux, Margrith Reupke, Ursi Katz (toutes deux présentes dès le début des semaines de la Forêt-Noire), Carmen Karger et Vreni Harsch.

Il en est de même pour la Revue du dalmatien qui paraît encore actuellement 4 x par an. Depuis 2010 la Revue du dalmatien est rédigée et produite par Kurt Zollinger et, dès 2010, les impressions en couleurs ont fait leur apparition dans ses pages. Elle est très appréciée par les membres et peut (avec un peu de retard) être visualisée et téléchargée aussi sur ce site.

L'exposition de championnat du club a lieu régulièrement tous les deux ans, et ceci depuis le jubilé. Jusqu'en 2017, nous avions à disposition un magnifique et très apprécié terrain de la Société Cynologique de Bienne et environs. En 2019, l'exposition de championnat du club se déroulera pour la 1ère fois en mars à Münsingen, dans le cadre du « Dog Show Project », en collaboration avec d'autres clubs de races et se situera dans une halle très spacieuse de deux étages.

icon-pageback icon-back